Voir le potentiel ou les limites

Tout le monde connaît la vieille anecdote de la compagnie de souliers qui envoya, en Afrique, deux vendeurs pour développer le marché local.

Après une semaine, l’un deux déclara piteusement à ses patrons qu’il n’y avait aucun développement possible parce que « personne ne porte de souliers en Afrique », tandis que l’autre téléphona à ses patrons et s’écria avec enthousiasme qu’il y avait des possibilités remarquables parce que « personne ne porte de souliers en Afrique ». En savoir plus

Tranquille? Où ça!

J’entends régulièrement des gens d’affaires me dire que c’est « tranquille ces temps-ci », et que depuis 2009, les affaires ne sont jamais revenus à la hauteur de ce qu’elles étaient avant.

C’est possible! Mais ce n’est pas ce que je constate dans mes propres affaires. Je viens de terminer le plus gros trimestre (janv. fév. mars) de ma carrière. Chanceux, vous dites. En savoir plus

Être en affaires, ça s’apprend

À la demande de l’entreprise Qualinet, j’ai préparé une formation de trois jours sur diférents aspects de la réussite des gens en affaires. En me basant sur ma propre expérience, j’ai créé un solide contenu allant des attitudes à adopter, des compétences acquérir pour mieux se vendre, de la façon de faire du réseautage, de combien investir en publicité, de comment gérer son image et son « branding », comment maximiser sa cote de crédit et se relever après des périodes difficiles, etc….  les participants ont pu découvrir qu’ »être en affaires » ça s’apprend. Tout comme jouer au golf ou faire une bonne sauce à spaghetti.

Pour ceux qui sont intéressés à se lancer en affaires, je vous suggère d’aller voir le www.academiedutravailleurautonome.com

Bon succès!