Savoir gérer son temps, mais aussi son énergie!

Par le passé, en raison de l’asymétrie de l’information, l’expert était en mesure de fournir un avantage indéniable à sa clientèle. Aujourd’hui, grâce aux technologies de l’information et de la communication, le client en connaît davantage sur les caractéristiques d’un produit ou d’un service, ce qui tend à diminuer la valeur ajoutée dudit expert. Or, le savoir est nécessaire, mais non suffisant pour atteindre l’excellence. Plus que jamais, le développement d’habiletés relationnelles comme la communication, la capacité d’écoute et l’empathie, ainsi qu’une bonne autogestion au quotidien sont essentiels pour se démarquer de la concurrence. J’ai donc envie de vous parler de la gestion de l’énergie, un concept fort pertinent, mais très peu abordé.

Le glucose sert de carburant au cerveau

Le glucose est une sorte de sucre que l’on retrouve notamment dans le pain, les pommes de terre, les fruits, les jus et le miel. Un adulte de poids normal a besoin d’environ 200 g de glucose par jour, dont les deux tiers sont absorbés par le cerveau afin de veiller à son bon fonctionnement. Des études montrent qu’une carence en glucose peut nuire à l’attention, à la mémoire et à l’apprentissage.

Par exemple, en analysant plus de 1 100 verdicts rendus par des juges concernant une demande de libération conditionnelle, on a découvert que le moment de la journée où le prisonnier présentait sa requête était un facteur déterminant. Par exemple, un prisonnier qui se présente devant le juge en début de journée ou au retour du dîner a plus de chances d’obtenir sa libération conditionnelle comparativement à celui qui passe juste avant la pause du matin ou encore à partir du milieu de l’après-midi! Comme il est plus simple pour un juge de garder le détenu en prison, il s’agit de l’option par défaut. Pour justifier sa libération, le juge doit être rigoureux dans son processus et solliciter de façon plus accrue ses capacités attentionnelles. C’est alors que les réserves de glucose deviennent un facteur clé.

Moment Probabilité d’avoir gain de cause
Début de la journée 65 %
Avant le lunch 20 %
Au retour du dîner 60 %
En fin de journée 10 %
Source : Colin Robertson, Decision Fatigue – Why making decisions drains your willpower, 25 novembre 2014.

Pour les curieux, je propose une nouvelle conférence intitulée Le coffre à outils – tout ce dont vous avez besoin pour faire la différence! Basée sur mon expérience d’arbitragiste-actions (trader) et d’entrepreneur ainsi que sur de nombreuses lectures et formations en comportement humain, la conférence porte sur la maîtrise d’une série de notions critiques semblables à celle décrite ci-haut. Il sera donc notamment question de la gratification différée, de l’aversion aux pertes et du mythe du multitâche. Mon seuil conseil : assurez-vous d’avoir le ventre bien plein avant la conférence, sans quoi vous risquez de ne pas en tirer pleinement parti!

Source:
European Food Council, Le glucose et les performances intellectuelles, Food Today, août 2013.

Le secret de la vie selon Steve Jobs

Pour toutes ces personnes autour de nous; nos amis, notre famille, parfois même nous, qui doutent d’elles-mêmes ou doutent de l’avenir. Qui ont parfois peur, qui hésitent à se lancer ou qui pensent même qu’elles ne créent rien ou de valent rien… Il est important de se rappeler l’essence du message ici livré par Steve Jobs.

La vidéo a été repartagée hier sur Facebook et j’ai eu envie de vous la partager à mon tour.

Voici grosso modo ma traduction française :

Quand on grandit, on à tendance à se faire dire que le monde est comme il est et que votre vie consiste à vivre votre vie dans ce monde, en essayant de ne pas trop heurter les murs… essayer d’avoir une vie de famille agréable, avoir du plaisir, économiser un peu d’argent… C’est une vie plutôt limitée.

La vie peut être tellement plus large que ça!

Lorsque vous découvrez un fait tout simple… et c’est que tout ce que vous considérez autour de vous comme étant le monde a été créé par des gens pas plus intelligents que vous! Et vous pouvez le changer, vous pouvez l’influencer, vous pouvez bâtir vos propres choses que les autres pourront ensuite utiliser.

La minute où vous comprendrez que vous pouvez influencer le monde et que si vous le poussez un peu, quelque chose en naîtra de l’autre côté, que vous pouvez modifier, adapter… C’est probablement la chose la plus importante! De brasser cette notion erronée que le monde est là et que vous avez juste à vivre dedans au lieu de le prendre et de le changer, l’améliorer, y laisser votre marque. Une fois que vous saurez ça, vous ne serez plus jamais le même.

– Steve Jobs

Source : MATEUSZ M (http://www.mateuszm.com/)

Couverture Le Code Québec

Selon Elvis Gratton, nous sommes des Françaas, d’Amaric du Nord, francaphones, Québécois, Canayens … et j’en passe. Ça, c’était dans les années 90.

Aujourd’hui, avec beaucoup plus de sérieux et de professionnalisme, Jean-Marc Léger, Jacques Nantel et Pierre Duhamel ont colligé des centaines de sondages pour accoucher d’un portrait très réaliste et surprenant de ce que nous sommes vraiment.

Si vous êtes en affaires ou dans la vente, “Le Code Québec” renferme une mine d’informations essentielles pour vous aider à comprendre les attitudes, habitudes et comportements de la “bibitte” québécoise que nous sommes.

Je vous suggère donc d’investir un peu de votre précieux temps pour dévorer cette bible qui laissera sa trace, autant que “Les 36 cordes sensibles des Québécois” de Jacques Bouchard paru dans les années 70.

Bonne lecture!

 

Prêt, pas prêt ?

Conférenciers Québec, Formation, Motivation et Team Building - Formax - Prêt, pas prêt ?

Rebonjour !

Je sais que vous êtes impatients de savoir comment s’est passé ma fameuse course à Ottawa le week-end dernier !! Non, sérieusement, depuis le mois dernier, je me dis que l’édito de juin sera facile à composer, car je parlerais de la dont belle réalisation tant attendue de mon objectif! J’étais bien confiante! Eh bien, je dois avouer un peu honteusement que j’ai plus ou moins envie de vous en parler aujourd’hui. J’ai cherché d’autres sujets, mais on aurait dit qu’ils me ramenaient tous à ça, bien malgré moi.

La fameuse course a été difficile, très difficile… En savoir plus

Livre Le pouvoir du moment présent

Suggestion lecture du mois : Le pouvoir du moment présent

Ce mois-ci, j’ai mis de côté mon esprit cartésien et businessman pour faire une petite incartade dans le monde du pouvoir de l’esprit et du moment présent.

Si vous êtes analytique comme moi, vous serez peut-être un peu déstabilisé dans les premières pages, mais si vous persévérez dans votre lecture, vous vous laisserez rapidement imprégner par les écrits de Eckhart Tolle.

Comme l’auteur le vulgarise très bien avec ses exemples percutants, le pouvoir de notre esprit est indéniable et en apprenant à vivre dans le “moment présent” nous lui donnons une puissance incommensurable.

Bonne lecture!

Source de l’image

Votre pouvoir sur votre santé

Conférenciers Québec, Formation, Motivation et Team Building - Formax - Votre pouvoir sur votre santé

Une douche froide

Récemment, je prononçais une conférence devant un groupe de 250 personnes souffrant de diabète. Le conférencier me précédant était un imminent endocrinologue spécialiste du diabète. Pendant une heure, il a inondé le groupe de statistiques sur les différentes conditions des diabétiques et surtout sur leur espérance de vie. Il  n’arrêtait pas de les déprimer. X% devront s’injecter de l’insuline un jour. X% seront atteints de cécité. X% devront être amputés. X% des hommes seront impuissants, etc. Finalement, il conclut sa diatribe en disant qu’être diabétique, c’était avoir une espérance de vie de 10 ans de moins que la moyenne de la population.  Ouch!  Quelle douche froide pour les participants.

En savoir plus

Des anecdotes santé qui font du bien

Conférenciers Québec, Formation, Motivation et Team Building - Formax - Des anecdotes santé qui font du bien

Parfois, ce sont les histoires les plus banales qui peuvent nous faire du bien et nous récompenser pour nos efforts pour perdre du poids et améliorer notre santé. Depuis les 10 dernières années, ma conjointe et moi avons vécu et ressenti, à plusieurs reprises, ce genre de petits bonheurs qu’il fait bon se remémorer, à l’occasion. Peut-être vous feront-ils du bien à vous aussi :

En savoir plus