Les bons outils

J’ai un lampadaire de rue dans ma cour arrière. Oui, oui un vrai lampadaire de rue semblable à ceux que vous avez dans votre rue. Une relique de l’ancien propriétaire. C’est vrai qu’en campagne, c’est pratique. Bon! Toujours est-il que, comme on agrandit la maison, on doit l’enlever. je l’ai donc annoncé sur kijiji « à donner » à condition qu’ils l’enlèvent à leur frais. J’ai immédiatement reçu plusieurs appels de gens très intéressés. Certains, pour leur chalet, d’autres pour leur ferme ou leur commerce. Mais lorsqu’ils venaient le voir, ils déchantaient rapidement. Pourquoi? Parce que la bête mesure 28 pi de haut, pèse plus de 500 lbs et est fixé sur un socle de ciment par 6 énormes bolt, sans compter le fait qu’il faut le transporter et le reposer. Bref, ce n’est pas pour les amateurs.

Alors, les intéressés de désistaient l’un après l’autre. Sauf celui d’hier. Un gars de St-Jérôme et je demeure à Mont St-Hilaire. Pas à la porte. C’est sa mère que veut plus d’éclairage à son chalet qui est dans le bois et il semble que son fiston est prêt à faire ce qu’il faut pour éclairer la cour de sa maman.

Quelle était la différence entre lui et les autres? Ses outils. 1- Il a trouvé une remorque de 30 pi. 2- Il a invité son beau-frère à venir l’aider 3- Il est équipé de courroies, chaines et »grinder » 4- Il a réservé les services du tracteur de mon voisin pour soulever le lampadaire et 5- (C’est son atout principale) Il gagne sa vie à poser des remontes pentes dans des centre de ski. Des poteaux, ils en a vu et il a l’expertise.

Ils sont arrivés avec leurs outils (et un café Tim Horton) et deux heures plus tard, il partait avec mon lampadaire.

Morale: Pour entreprendre votre prochain défi, êtes-vous outillé et avez-vous l’expertise et l’expérience pour y arriver? Oui, tant mieux, foncez! Non, allez chercher les outils qu’il faut et foncez!

Revenir aux blogues

Les commentaires sont fermés.