Éric Lucas, conférencier et ancien champion de boxe professionnelle

Ancien champion du monde de boxe, Éric Lucas, conférencier n’a pas eu un parcours standard d’une vie normale.  Élevé seul par sa mère jusqu’à l’âge de 10 ans, il  fait son premier contact avec la boxe à l’âge de 11 ans. À 15 ans, il quitte l’école pour travailler à plein temps. À 20 ans il débute une carrière de boxe professionnelle qui le mènera jusqu’au titre de champion du monde des super-moyens.

Sa persévérance et son travail acharné, font de lui la personne qu’il est devenue aujourd’hui.


Les conférences d’Éric Lucas :

  • Durée : environ 60 minutes, adaptables
  • Disponibles en Français seulement / Available in French only
  • Un appel préparatoire est prévu afin d’adapter le contenu de la conférence.

12 ROUNDS

Avec tout près de 25 ans en boxe, Éric Lucas, conférencier, a vécu les déceptions, les échecs, les blessures et bien d’autres.  Avec sa conférence 12 ROUNDS, vous découvrirez que la confiance, la persévérance et le travail sont au coeur de sa réussite.

Thèmes de sa conférence :

  1. Les repères
  2. Travailler fort
  3. Ne pas avoir peur de l’échec
  4. Persévérer
  5. Visualiser
  6. Viser haut
  7. Se faire confiance
  8. Apprendre des autres
  9. L’entourage
  10. Ne jamais sous-estimer les autres
  11. Mode de vie
  12. Jouir de ses victoires

Biographie d’Éric Lucas :

Éric Lucas, conférencier, a marqué l’histoire de la boxe au Québec. Né à Montréal le 29 mai 1971, il aura affronté des boxeurs professionnels très puissants et deviendra également champion du monde chez les super moyens.

Après avoir compilé un dossier chez les boxeurs amateurs de 65 victoires et 19 défaites, le boxeur de Montréal commence sa carrière professionnelle le 17 décembre 1991 à Jonquière avec une victoire.

Lucas est demeuré invaincu à ses 19 premières décisions en carrière conservant alors une fiche de 17 victoires, aucune défaite et 2 combats nuls. Il subira sa première défaite le 1er août 1995 après presque quatre années chez les professionnels.

Champion du monde

Le 10 juillet 2001, Éric Lucas obtiendra son heure de gloire. Au Centre Molson de Montréal, il vient à bout de Glenn Catley pour ainsi devenir le champion du monde de la WBC chez les super-moyens. Il s’agissait d’une belle vengeance pour Lucas car il avait été battu par Catley en décembre 1999.

Éric conservera ce titre pendant presque deux ans, le défendant victorieusement à trois reprises jusqu’au 5 avril 2003. En Allemagne, il affronte l’aspirant numéro 1 Markus Beyer. Ce dernier remportera le combat à la surprise générale. Plusieurs amateurs de boxe et l’entourage d’ Éric Lucas critiqueront cette décision des juges et d’autres crieront au vol. Malgré cela, rien n’y fera et Lucas perdra son titre.

Après carrière

Éric Lucas, conférencier, a travaillé dans le monde de la restauration durant plusieurs années, ayant été partenaire d’affaires dans des franchises de la Cage aux sports à Granby et à Sherbrooke. Éric et sa conjointe ont aussi opéré une crèmerie et un café dans son patelin, à Magog.

Éric est porte-parole des restaurants la Cage Brasserie sportive et du concessionnaire Chagnon Honda à Granby.

Éric Lucas réside à Magog en compagnie de sa conjointe Marie-Claude. Le couple a deux filles, Alyssa (20 ans) et Mélodie (15 ans).

Eric Lucas, c’est :

  • 88 combats amateurs,
  • 50 combats professionnels
  • Fiche: 39 victoires, 8 défaites, 3 nuls
  • 8 combats de championnat du monde, 4 victoires, 4 défaites

Titres remportés:

  • Champion canadien des super-moyens (1993-1994)
  • Champion canadien des mi-lourds (1994)
  • Champion WBC continental des Amériques des mi-lourds (1994-1995)
  • Champion WBC continental des Amériques des super-moyens (1998-2000)
  • Champion WBC international des super-moyens (1998-2000)
  • Champion du monde WBC des super-moyens (2001-2003)

Honneurs reçus :

  • Médaille Assemblée nationale (2001)
  • Élu au Panthéon des sports du Québec (2012)

Thèmes

  • Témoignage
  • Motivation, réussite et dépassement de soi
  • Sport

Besoins techniques

Micro

Petite table ou lutrin (pour déposer notes et bouteille d’eau)