Enlevez vos chaînes!

Conférenciers Québec, Formation, Motivation et Team Building - Formax - Enlevez vos chaînes!

Depuis toujours, le mot “chaîne” a été associé à l’esclavage. Nous avons tous en tête des images d’esclaves enchaînés, amaigris, souvent fouettés, qui peinent à faire une tâche inhumaine. Heureusement, l’esclavage est presque révolu aujourd’hui.

Pourtant, je vois chaque jour des gens qui portent des chaînes sur eux. Des chaînes invisibles, mais des chaînes quand même. Ces chaînes imaginaires sont à l’effigie de plusieurs malaises intérieurs. Ce sont celles de la peur ou de la honte; celles du doute, d’une enfance malheureuse ou d’un revers de fortune. Il y a plusieurs formes de chaînes que les gens tolèrent sur eux. Souvent, ce sont eux-même qui s’enchaînent avec. Ces chaînes prennent les thèmes du : Je suis né pour un petit pain! Je suis toujours malade! Je ne suis pas fait pour être vendeur! Je ne veux pas tel poste parce que je ne veux pas de trouble! J’ai peur de prendre l’avion, etc.

Parfois, ils sont tellement habitués d’être enchaînés ainsi, qu’ils ne savent pas qu’ils le sont. Ils sont ralentis et blessés par ces chaînes, mais pensent qu’ils sont malchanceux et que la vie ne les a pas choyés.

Tout comme vous, pendant longtemps, j’ai porté ce genre de chaînes. Elles m’empêchaient de m’épanouir pleinement. Un jour, à force de me culpabiliser parce que les choses ne se passaient pas assez vite à mon goût, j’ai pris conscience que c’est moi-même qui m’était enchaîné avec de fausses croyances.

J’ai donc enlevé mes chaînes. Non sans crainte, parce que j’avais déjà essayé de les enlever par le passé, mais sans succès. J’ai donc réessayé et réessayé encore et encore. Avec le temps, je me suis enfin libéré, je me suis remis à rêver et mes actions ne sont plus été entravées par mes chaînes imaginaires. Quelle délivrance!

Si vous portez de telles chaînes imaginaires, je vous en supplie, débarrassez-vous en tout de suite. Vous recommencerez à vivre pleinement.

La chance

Conférenciers Québec, Formation, Motivation et Team Building - Formax - La chance

René Lecavalier disait à mon ami Jean Pagé que la meilleure improvisation était celle qui était préparée.

La motivation n’est pas toujours la seule clé pour réussir. À ma toute première course en karting, je me souviens l’avoir abordée avec la pensée magique que “peut-être j’allais gagner”.

Finalement, je n’ai pas été chanceux car j’ai fini avant-dernier. J’ai battu un seul adversaire et c’est parce que son moteur n’a pas voulu démarrer avant le départ. J’étais pourtant motivé à réussir et je m’étais donné à fond derrière le volant. Alors, je me suis dit que je n’avais pas de talent et que je serais peut-être mieux de faire autre chose dans la vie.

Plusieurs années plus tard, Claude Rouelle, mon ingénieur en Indy Light chez Player’s, m’a dit que la chance, c’est la préparation qui rencontre l’occasion. Et c’est vrai, peu importe le travail dans lequel on évolue, la préparation du terrain et des outils, l’équipement de sécurité en passant par les connaissances techniques, ainsi que la préparation mentale et physique ; tous ces éléments ont un impact majeur sur la réussite.

Suite à ma déconfiture de cette première course à vie, j’ai fait l’autopsie de mon bolide pour me rendre compte que j’avais fait ma première course avec les plaquettes de freins qui frottaient constamment sur le disque. Ce manque d’ajustement m’avait donc empêcher de bien accélérer et d’avoir une bonne vitesse de pointe.

Mieux préparé, je me suis donc donné une autre chance en participant à ma deuxième épreuve et la chance a été au rendez vous.

Source image