Faites vivre des émotions!

Conférenciers Québec, Formation, Motivation et Team Building - Formax - Faites vivre des émotions!

Je ne sais pas ce qui se passe ces temps-ci, mais plusieurs clients me demandent des conférences qui parlent « d’émotions ».

Pourtant le monde des affaires est souvent perçu comme étant froid, calculateur et dénué de toutes émotions. En tout cas, c’est souvent la première impression que nous avons. Eh bien! Détrompez-vous, il n’en est rien. En affaires, comme dans la vie, les émotions, positives évidemment, sont partout et surtout, elles sont nécessaires.

Que serait un film, un spectacle, une conférence ou une rencontre entre amis sans émotions? Une pure perte de temps.

C’est la même chose dans le monde des affaires. Que ce soit le patron envers ses employés, les collègues de travail entre eux, l’entreprise avec ses fournisseurs et, encore plus, les employés avec les clients, les émotions positives ressenties par l’autre, lors d’une rencontre ou un échange quelconque, sont le ciment de toutes bonnes relations d’affaires.

Faire ressentir quelque chose

Évidemment, lorsqu’on parle d’émotions, on parle de « faire ressentir » quelque chose de positif à notre interlocuteur. L’inverse peut aussi arriver, ce sera alors la fin de la relation d’affaires ou, à tout le moins, elle sera sérieusement amochée.

Revenons aux émotions positives et à leur impact sur les autres. Sans prétention. je me suis amusé à dresser un petit répertoire de façons de faire ressentir des émotions positives aux autres et de leur effets sur eux. Rien de compliqué dans cette liste. Les choses simples donnent souvent un bien meilleur effet.

  • Le sourire. Il est signe d’acceptation de l’autre et détend l’atmosphère.
  • Le regard. Il montre de la considération et de l’importance à celui qui en est l’objet.
  • L’empathie. Elle démontre le « je m’intéresse à vous » et rapproche les gens ensemble.
  • L’écoute. Elle fait le même effet que le regard et permet de la confidence.
  • La poignée de main. Elle souhaite la bienvenue et démontre l’engagement.
  • L’explication de quelque chose. Ça démontre le professionnalisme et rassure l’autre.
  • La main sur l’épaule ou l’avant-bras. Ça démontre de l’empathie et de la considération. Il ne faut toutefois pas trop exagérer sur ces gestes.
  • Faire une blague. Fait rire et débute une certaine collégialité, voire même de la complicité.
  • Démontrer que vous êtes du même avis. Ça donne de l’importance et fait « baisser la garde » de l’autre.
  • Sympathiser. Ça exprime de la compassion et de la considération et rapproche les partis.
  • Un suivi sur une demande quelconque. Ça démontre un grand professionnalisme et améliore la relation entre les individus.
  • Des remerciements ou des félicitations. Valorise l’autre et gonfle son ego.
  • Des compliments sincères. Ça ouvre les portes de son coeur.
  • La générosité. Connecte les gens pour toujours.

Et la liste pourrait s’étirer encore et encore.

Évidemment, on pourrait aussi dresser une liste inverse et expliquer quelles sont les émotions négatives, qui résultent de certaines actions ou attitudes, émises par plusieurs, mais ce n’est pas mon genre de le faire. 😉

La vie en société est quelque chose de magnifique. Elle permet de mieux nous connaître soi-même en côtoyant les autres et de nous connecter avec eux. Tout le monde ressort gagnant par le faire de vivre en société. Profitons de chacun de ces moments ensemble pour faire ressentir aux autres des émotions positives.

Bonnes émotions!

Source image

Votre sourire est votre logo…

Conférenciers Québec, Formation, Motivation et Team Building - Formax - Votre sourire est votre logo...

Hier, en préparant cette édition du PepTalk, je songeais à ce que j’allais rédiger en guise d’éditorial et, par hasard je suis tombée sur cette citation partagée par une amie sur Facebook. En voici ma propre traduction :

Votre sourire est votre logo, votre personnalité est votre carte d’affaires
et comment se sentent les gens après vous avoir côtoyé est votre marque de commerce.

Ça m’a semblé tellement évident, mais pourtant, j’ai eu envie comme elle de la partager, probablement parce que je rencontre trop souvent des gens qui ne paraissent pas le savoir.

En savoir plus