Être gentil! Pourquoi pas?

Conférenciers Québec, Formation, Motivation et Team Building - Formax - Être gentil! Pourquoi pas?

Tranche de vie.

La semaine dernière, une de mes voisines nous dit: “Ah qu’on a donc des voisins gentils!” Elle parlait de ma femme et moi évidemment ;).  “On est chanceux, ils ne sont pas tous comme ça!” ajouta-elle.

Je lui ai répondu: “Si on veut avoir des voisins qui sont gentils, c’est facile, il faut être gentil avec eux!”

Fin de la tranche de vie.

Je suis certain que vous connaissez des gens avec qui vous connectez un peu moins. Soit qu’ils vous racontent leurs problèmes qui ne vous intéressent absolument pas ou qu’ils agissent d’une manière qui vous rebute. C’est normal! Nous sommes tous différents et certaines de ces différences peuvent nous agacer et nous tomber sur les nerfs.

Par contre, je pense qu’il est avantageux, dans tous les sens du terme, d’avoir de bonnes relations avec ceux qui gravitent autour de nous. Que ce soit avec nos voisins, le garagiste, le boucher, la caissière et évidemment notre famille, les bonnes relations humaines sont plus que souhaitables. Selon moi, c’est ce qui nous permet de vivre dans un environnement serein et de se sentir bien avec ceux que l’on côtoie souvent.

Dans cet optique, ça vaut donc la peine de faire des efforts pour établir de bonnes relations humaines. C’est ce que je fais!

Des trucs simples: Je leur adresse la parole. Je m’intéresse à eux. Je les écoute. Je les complimente. Je les aide si je le peux. Je leur souris et je blague avec eux. Aussi, je suis empathique et je m’informe de leur situation de vie. Bref, je les aime vraiment.

Avouez qu’il n’y a rien de bien compliqué, ni rien de nouveau dans ça, mais il en reste que la gentillesse aura toujours sa place. Son effet bénéfique fonctionne tout le temps et avec tout le monde.

Je sais que vous êtes en train de penser qu’il n’est pas question que vous soyez gentil avec telle personne qui vous a déjà fait telle affaire. Vous lui en voulez et ça ne changera pas. Parfait, c’est votre choix!

Au cas où vous changeriez d’idée, je vous mets au défi de faire les premiers pas en commençant par faire un léger sourire à cette personne que vous n’aimez pas. Nul besoin de lui parler, juste un léger sourire suffira. Et dans les heures ou jours qui suivront, regardez la magie opérer. Je ne sais pas de quelle façon, mais la situation va évoluer positivement; je vous le promets. Vous découvrirez ainsi la puissance incroyable des bonnes relations humaines.

Bonne nouvelle! Nous avons tous le pouvoir d’influencer les gens et lorsque nous établissons de bonnes relations avec eux, nous utilisons pleinement ce pouvoir.

Alors, pourquoi ne pas utiliser votre pouvoir d’influence dès maintenant? Vous ne pourrez qu’en ressortir gagnant et votre vie n’en sera que meilleure et beaucoup plus agréable. Soyez gentils avec les gens et ils seront gentils avec vous.

Source image

 

 

Nous sommes la seule espèce vivante sur cette planète à être capable de penser, réfléchir, se souvenir, imaginer et créer. Wow! Quel privilège!

En prime, nous avons, à l’occasion, des intuitions. Et si ces intuitions n’étaient pas le fruit du hasard? Et si nous pouvions les contrôler et même les susciter? C’est ce dont traitent le Dr David O’Hare et Jean-Marie Phild dans leur excellent livre Intuitions.

Longtemps attribuées uniquement aux dames, nous savons maintenant que les intuitions ne sont pas que féminines.

Faites comme moi, plongez dans ce livre hors norme et apprenez à utiliser votre “pilote automatique”.

 

Source image

 

Les bons outils

J’ai un lampadaire de rue dans ma cour arrière. Oui, oui un vrai lampadaire de rue semblable à ceux que vous avez dans votre rue. Une relique de l’ancien propriétaire. C’est vrai qu’en campagne, c’est pratique. Bon! Toujours est-il que, comme on agrandit la maison, on doit l’enlever. je l’ai donc annoncé sur kijiji « à donner » à condition qu’ils l’enlèvent à leur frais. J’ai immédiatement reçu plusieurs appels de gens très intéressés. En savoir plus

Voir le potentiel ou les limites

Tout le monde connaît la vieille anecdote de la compagnie de souliers qui envoya, en Afrique, deux vendeurs pour développer le marché local.

Après une semaine, l’un deux déclara piteusement à ses patrons qu’il n’y avait aucun développement possible parce que « personne ne porte de souliers en Afrique », tandis que l’autre téléphona à ses patrons et s’écria avec enthousiasme qu’il y avait des possibilités remarquables parce que « personne ne porte de souliers en Afrique ». En savoir plus

On ne fait jamais rien pour rien

Vous est-il déjà arrivé de penser que les efforts que vous avez investis pour décrocher un nouveau client se sont arrivés vains? Ou encore, que vous avez perdu votre temps à donner un excellent service auprès d’un client qui vient de vous lâcher pour votre concurrent?

Oui, n’est-ce pas! Cela vous a déçu et peut-être même, que ça foutu votre moral à terre. En savoir plus

La plaine ou le sommet

Beaucoup de gens voit la vie comme une grande plaine où ils peuvent y passer leur vie. Ils y passent leur quotidien. Ils y travaillent, font leurs emplettes et toutes leurs activités à proximité dans cette plaine. Évidemment, ils veulent y avoir un maximum de commodités et qu’elle soit la plus verdoyante possible. Mais tout ce passe dans cette plaine. Bien sur certains d’entre eux voient bien la montagne qui se trouve au bout de la plaine, mais elle fait simplement partie du décor et ils ne s’y aventurent jamais. En savoir plus

Vie de motivateur… épisode 10

Je vous partage un rêve. Un projet disons. Je voudrais que la classe des gens d’affaires soient perçus comme des « vedettes » Entendons bien, pas des acteurs ou des comédiens, mais comme des gens qui peuvent en inspirer d’autres. Des gens qui ont accomplit quelques choses de grand. Des gens qu’on ne jalousent pas. Des gens que l’on reconnait sur le rue parce qu’ils ont inventés un produit ou un concept et que, grâce à leur idée, ont créé des emplois qui font vivre des pères et mères de famille. Des gens qui se réalisent et qui réalisent leurs rêves.

Alors, ne vous surprenez pas à me voir parler de cela régulièrement dans le futur. Ça prend du temps changer des mentalités.