IMG Livre Père riche père pauvre

Nous voulons tous le meilleur pour nos enfants! Nous souhaitons qu’ils soient en santé, autonomes, confiants, travaillants et qu’ils aient de belles valeurs humaines. Par contre, il y a un aspect qui est souvent négligé par beaucoup de parents, c’est l’aspect financier.

Dans Père riche, père pauvre, Robert Kyosaki nous donne de très bonnes pistes pour aider les parents à faire l’éducation financière de leurs enfants. Sans être moralisateur ni trop matérialiste, l’auteur nous parle d’argent et d’investissement d’une façon dont on en entend rarement parler.

Vous recherchez l’indépendance financière pour vos proches? Père riche, père pauvre va vous aider à les aider.

Publié aux Éditions Un Monde Différent, ici.

Être en Amour!

Février, le mois des amoureux, de Cupidon, de la St-Valentin, etc. Le mois le plus court de l’année, mais le seul à être attribué à l’Amour avec un grand A.

Évidemment, février est presque toujours associé à l’amour en couple. Un couple qui s’aime sera toujours, pour moi, quelque chose de mystérieux et de complexe en même temps. Et loin de moi l’idée de vous donner des conseils à ce sujet.

Par contre, j’aimerais bien vous entretenir de l’amour en général. L’amour au sens large du terme. Celui qui donne de l’énergie positive, qui nous fait voir les gens et les choses différemment. L’amour de tous ceux que l’on côtoie et de tout ce que l’on fait. L’amour de nos enfants (ça, c’est facile), de notre travail, de nos clients, nos collègues de travail, notre patron, nos voisins, notre famille, notre belle-famille, nos amis, etc.

Mais aussi l’amour de ceux qui ne pensent pas comme nous, qui ne pratiquent pas la même religion que nous, qui ne s’habillent pas comme nous, qui n’ont pas le même âge que nous, et plus encore.

Je le sais, ce n’est pas facile d’aimer tout le monde, mais aimer ne veut pas nécessairement dire côtoyer, mais simplement respecter tout le monde. Évidemment, cette attitude (i.e habitude) devrait commencer par chacun de nous. Si on attend que les autres nous aiment avant qu’on commence à les aimer, ça ne se fera jamais.

Personnellement, je suis profondément convaincu qu’il se dégage de nous une énergie extrêmement positive lorsqu’on a de l’amour envers les autres personnes. Cette énergie transforme les gens et les relations.

Je l’ai expérimenté tellement souvent avec ceux qui ne sont pas heureux d’avoir été invités de force par leur patron à l’une de mes conférences. Pourtant, un simple sourire, une poignée de main, nommer leur nom et s’intéresser sincèrement à eux, suffisent pour que leur opinion à mon égard fasse un 180 degrés.

Mais c’est tellement plus facile de critiquer, d’haïr et de rejeter. Ça demande beaucoup plus d’amour de soi pour accepter l’autre tel qu’il est.

Alors en ce mois de février, pourquoi ne pas faire l’effort d’aimer systématiquement les gens pour ce qu’ils sont et non pour ce que vous voudriez qu’il soient. Si vous le faites, vous découvrirez sûrement une nouvelle facette d’eux… et de vous.

Bon février!