Les vertus du cold call

« Vous devrez faire de la sollicitation directe, du « cold call ».

C’était comme si je venais d’annoncer à ce candidat-vendeur que, quotidiennement, il devrait étendre dix voyages de terre à la petite pelle…

Cette scène se passait il y a vingt ans, lors d’une entrevue de sélection avec un candidat dont le CV vantait abondamment ses qualités de vendeur et de développeur. Il sembla très déçu et le mot est faible, lorsque je lui annonçai que le poste disponible consistait surtout à faire de la sollicitation directe.

Lire la suite

Réussir grâce aux 5 à 7!

Conférenciers Québec, Formation, Motivation et Team Building - Formax - Réussir grâce aux 5 à 7!

Cette semaine, je suis allé à un 5 à 7 organisé par un groupe d’investisseurs immobiliers. Je reçois plein d’invitations pour des 5 à 7. Ça me semble très populaire ces temps-ci. Évidemment, l’objectif  d’un 5 à 7 est de faire du réseautage dans le but de faire des affaires. Dans ce même 5 à 7, j’ai même rencontré une personne qui en était à son troisième de la semaine et nous étions mercredi.

Lire la suite

Présentez votre produit avec brio

Conférenciers Québec, Formation, Motivation et Team Building - Formax - Présentez votre produit avec brio

L’autre jour, en zappant, je me suis retrouvé sur une chaîne qui présente des infopublicités et plus précisément, au moment où un chef cuisinier (Chef Tony) nous présentait ses couteaux Miracle Blade. Peut-être l’avez vous déjà vu?

Sa présentation était tellement dynamique que je l’ai regardée jusqu’à la fin et oui, je m’en confesse, j’ai acheté les couteaux Miracle Blade!

C’est vrai que le style de vente est très “américain”. Mais, mis à part cela, je vous assure qu’au point de vue “vente”, le Chef Tony fait de l’excellent travail. Examinons cela de plus près.

Lire la suite

2015… une année sous le signe de la croissance!

Conférenciers Québec, Formation, Motivation et Team Building - Formax - 2015… une année sous le signe de la croissance!

Oyé, Oyé! Moi, Guy Bourgeois, je décrète officiellement que 2015 sera une année sous le signe d’une nouvelle croissance des affaires.

Ce n’est ni une prétention ni une illumination de ma part, mais juste un constat que je me permets de faire suite à mes nombreuses conversations avec vous. Ça n’a rien de scientifique, mais voici ce qui en ressort.

Lire la suite

Tout est possible!

Que j’étais content hier soir lorsque Mari-Mai, en recevant un prix à l’ADISQ, a mentionné: « Tout est possible! »

Ça fait 22 ans que je martèle cette idée dans toutes mes conférences. Je ne dis pas que je suis l’auteur de l’expression, mais je l’ai assurément galvaudé à des milliers de reprises dans les dernières années.Lire la suite

Les bons outils

J’ai un lampadaire de rue dans ma cour arrière. Oui, oui un vrai lampadaire de rue semblable à ceux que vous avez dans votre rue. Une relique de l’ancien propriétaire. C’est vrai qu’en campagne, c’est pratique. Bon! Toujours est-il que, comme on agrandit la maison, on doit l’enlever. je l’ai donc annoncé sur kijiji « à donner » à condition qu’ils l’enlèvent à leur frais. J’ai immédiatement reçu plusieurs appels de gens très intéressés.Lire la suite

Voir le potentiel ou les limites

Tout le monde connaît la vieille anecdote de la compagnie de souliers qui envoya, en Afrique, deux vendeurs pour développer le marché local.

Après une semaine, l’un deux déclara piteusement à ses patrons qu’il n’y avait aucun développement possible parce que « personne ne porte de souliers en Afrique », tandis que l’autre téléphona à ses patrons et s’écria avec enthousiasme qu’il y avait des possibilités remarquables parce que « personne ne porte de souliers en Afrique ».

Lire la suite

Être en affaires, ça s’apprend

À la demande de l’entreprise Qualinet, j’ai préparé une formation de trois jours sur diférents aspects de la réussite des gens en affaires. En me basant sur ma propre expérience, j’ai créé un solide contenu allant des attitudes à adopter, des compétences acquérir pour mieux se vendre, de la façon de faire du réseautage, de combien investir en publicité, de comment gérer son image et son « branding », comment maximiser sa cote de crédit et se relever après des périodes difficiles, etc….  les participants ont pu découvrir qu’ »être en affaires » ça s’apprend. Tout comme jouer au golf ou faire une bonne sauce à spaghetti.

Pour ceux qui sont intéressés à se lancer en affaires, je vous suggère d’aller voir le www.academiedutravailleurautonome.com

Bon succès!