Au coeur de l’action # Népal

Népal

Le mois dernier dans cet édito, je vous présentais notre petit dernier, Nic Dumesnil, 29 ans, qui partait alors à l’ascension de l’Everest. Je me rappelle avoir indiqué que Nic envisageait ce défi avec beaucoup de zénitude et que vous gagneriez à le découvrir… (édito en question juste ici)

J’étais alors LOIN de me douter de la tragique suite des événements. Le séisme qui frappa le Népal samedi matin dernier causa également plusieurs avalanches sur l’Everest, engloutissant sur son passage une partie du camp de base et encerclant d’autres groupes plus hauts en montagne. Nic faisait partie de l’un de ses groupes, à 2h de marche du camp de base. Heureusement, malgré la peur terrifiante qu’ils ont vécue, son groupe et lui s’en sortirent sains et saufs. C’est dimanche soir seulement, lorsqu’il appela sa famille, que nous apprenions avec certitude qu’il allait bien. Gros soupir de soulagement!

En ce qui me concerne, je me suis retrouvée à vivre la crise de près puisque, d’un côté, Nic a plusieurs amis en commun avec moi et nous étions tous très inquiets, et de l’autre, je me suis retrouvée à prendre en charge les relations de presse qui se sont imposées par elles-mêmes sous les demandes des médias et à coordonner le tout avec sa famille. J’ai donc eu la chance incroyable de m’entretenir avec lui régulièrement grâce au téléphone satellite et d’ainsi comprendre un peu mieux ce qu’il vivait. Quelle expérience!

Pour suivre son aventure avant, pendant et après séisme, c’est ici : www.facebook.com/pages/Nic-Dumesnil/

À très bientôt!

Crédit photo : Nic Dumesnil

Des anecdotes santé qui font du bien

IMG anecdotes santé

Parfois, ce sont les histoires les plus banales qui peuvent nous faire du bien et nous récompenser pour nos efforts pour perdre du poids et améliorer notre santé. Depuis les 10 dernières années, ma conjointe et moi avons vécu et ressenti, à plusieurs reprises, ce genre de petits bonheurs qu’il fait bon se remémorer, à l’occasion. Peut-être vous feront-ils du bien à vous aussi :

En savoir plus

La vente quand les temps sont durs

Livre La vente quand les temps sont dursL’économie, comme la nature, est soumise à des cycles. Si vous avez quelques décennies d’expérience, vous connaissez très bien ce phénomène tout à fait normal. C’est comme les marées ou les cycles lunaires.

Dans le monde des affaires, les cycles « négatifs » peuvent faire peur à ceux qui sont mal préparés ou à ceux qui ne veulent pas changer leurs manières de faire.

En savoir plus

Positionner sa marque personnelle en affaires

Il existe plusieurs façons de vous positionner comme un leader, une personne influente dans votre marché.

Chacune va attirer un type de clientèle différent, d’où la question : comment positionner votre marque personnelle pour attirer des clients et établir des partenariats d’affaires solides.

Voici des pistes de solution qui pourraient vous aider.

1 – Être le premier, initier l’action.

Si vous pouvez vous établir comme étant le premier à parler d’un sujet ou à avoir fait une innovation, il deviendra plus difficile pour vos concurrents de se faire une place dans votre marché.

Par exemple, je pourrais vous citer des personnes comme l’inventeur de la motoneige  Joseph-Armand Bombardier, Guy Laliberté avec le cirque moderne ou encore Steve Jobs, le fondateur de Apple.

Chez les exemples d’entreprises, McDonald (1952) sera probablement toujours la marque leader, principalement parce que cette entreprise de restauration rapide était la première sur le marché. Burger King (1954) est perçue comme une copie pour la simple raison qu’elle est venue après sur le marché et sous l’influence de l’autre.

2 – Être un expert dans son secteur.

Il est préférable d’être connu dans une niche plutôt que d’être ignoré dans un grand marché.

Quand les gens pensent à la niche dans laquelle vous travaillez, vous souhaitez qu’ils pensent à vous. L’objectif est de devenir l’expert de cette niche.

Par exemple, quand quelqu’un pense au développement personnel, le nom de Anthony Robbins lui vient à l’esprit ou en motivation au Québec, il pense à Jean-Marc Chaput.

Ce principe s’applique aussi à des secteurs différents, exemple lorsqu’on pense nettoyage après sinistre ou déménagement,  les publicités de Qualinet  et du Clan Panneton remontent à votre esprit, je suis certain.

3 – Être un incontournable pour ses clients et partenaires.

Une autre manière efficace de positionner votre marque personnelle est d’avoir un service client irréprochable. Vous devez tout mettre en œuvre pour le bien-être de vos clients.

Il existe de nombreux exemples d’entreprises devant leur succès à leur service client. Généralement, les personnes préfèrent payer un peu plus cher pour bénéficier de tous les avantages qu’offre ce service imbattable.

Il faut entretenir nos relations et me ne jamais rien prendre pour acquis.

4 – Être inspirant auprès des autres.

Par exemple, Richard Branson (fondateur de Virgin) a une marque personnelle reconnaissable de tous. Il est perçu comme un homme d’affaires épanoui et sans limites.

Que dire au Québec de Pierre Lavoie qui inspire maintenant des milliers de jeunes à se dépasser par l’activité physique, en plus de monopoliser des centaines cyclistes chaque année avec le Grand Défi Pierre Lavoie.

Nous venons de voir différentes manières de positionner votre marque personnelle.

Bien que je mentionne des grands noms dans cet article, vous pouvez appliquer ceci à votre échelle et ce peu importe le domaine.

Comme vous pouvez le constater, les solutions sont nombreuses et elles peuvent toutes être intéressantes à mettre en place.

La chose la plus importante à ce stade est de trouver votre style et de vous y tenir.