Le triomphe des généreux

Lorsque j’étais jeune, ma tante Marguerite, une religieuse missionnaire en Afrique, affirmait avec conviction à chacun de ses séjours au Québec: “Le vrai sens de la vie, c’est de la donner pour les autres!”.

Je ne vous cacherai pas que j’ai longtemps eu des doutes sur cette affirmation. À l’époque, il me semblait normal de vouloir combler mes besoins personnels avant de penser à “donner” pour combler les besoins des autres. Probablement que plusieurs personnes pourraient renchérir en disant: “Au montant d’impôt que je paie, je fais grandement ma part pour aider les autres!”

C’est une façon de voir!

L’été dernier, v’la-t’y pas que je tombe sur ce livre: “Le triomphe des généreux!”, écrit par Adam Grant. Un gars que je ne connais pas, mais préfacé par L. Jacques Ménard, président du conseil d’administration de BMO Nesbitt Burns. Un banquier qui parle de “donner”? Ça m’a suffisamment intrigué pour que j’achète le livre.

Je peux vous assurer que si elle était encore vivante, ma tante Marguerite serait bien contente de lire ce livre.

M. Grant, en s’appuyant sur des recherches sur la psychologie sociale, aborde la réussite sous l’angle des interactions relationnelles. Dans son livre, il départage les gens en trois groupes. Les donneurs, les preneurs et les échangeurs. Croyez-moi, c’est fascinant d’apprendre ce qu’il a découvert.

Toujours selon ces mêmes études, lequel des trois profils risque d’atteindre la plus grande réussite? Je vous laisse le découvrir en lisant Le Triomphe des généreux!

Un excellent cadeau à faire ou à vous faire!

 

 

 

 

Revenir aux blogues

Laisser un commentaire