Mais qui sommes-nous ?

Mon photographe m’envoyait hier soir nos photos du Symposium Direction Ventes qui avait lieu jeudi dernier au Collège Ahuntsic et je revivais le succès qu’il en est ressorti, encore une fois cette année.

La force de cet événement, dont Guy a eu l’idée il y a 6 ans déjà, est de présenter en conférence des hommes et femmes comme vous et nous, qui travaillent chaque jour au succès de leur équipe. Des gens ordinaires, mais extraordinaires, pas des conférenciers professionnels, mais des professionnels de leur domaine respectif. C’est exaltant de voir QUI se cache DERRIÈRE les succès de nos fleurons québécois et de les entendre nous partager leurs défis et leurs conseils. C’est ça qui est enrichissant.

Sur cette réflexion, je me suis demandée si VOUS saviez toujours qui se cache derrière la marque Formax? Guy, Myriam, moi… pour ne nommer que nous. Une histoire de famille. Et notre famille continue de s’agrandir, chaque mois. Des conférenciers, on en a vu plus qu’on est capable de vous en nommer. Pas tous vus encore par contre, ça se multiplie vite ces petites bêtes-là. Mais y’en a bien juste une trentaine aujourd’hui qu’on a envie d’appeler notre famille. On n’est pas JUSTE 38, on est une famille de 38 (j’ai enfin compté) ! Et même plus nombreux que ça quand on organise un de nos événements et que la famille au grand complet se déplace pour coordonner le tout avec nous. Si vous trouviez qu’on avait des airs de famille, c’était fort probablement le cas. Oncle, tante, cousin/e(s), frère, soeur, conjoint/e(s). Formax, c’est nous!

Vous, qui êtes-vous ?

Le secret de la vie selon Steve Jobs

Pour toutes ces personnes autour de nous; nos amis, notre famille, parfois même nous, qui doutent d’elles-mêmes ou doutent de l’avenir. Qui ont parfois peur, qui hésitent à se lancer ou qui pensent même qu’elles ne créent rien ou de valent rien… Il est important de se rappeler l’essence du message ici livré par Steve Jobs.

La vidéo a été repartagée hier sur Facebook et j’ai eu envie de vous la partager à mon tour.

Voici grosso modo ma traduction française :

Quand on grandit, on à tendance à se faire dire que le monde est comme il est et que votre vie consiste à vivre votre vie dans ce monde, en essayant de ne pas trop heurter les murs… essayer d’avoir une vie de famille agréable, avoir du plaisir, économiser un peu d’argent… C’est une vie plutôt limitée.

La vie peut être tellement plus large que ça!

Lorsque vous découvrez un fait tout simple… et c’est que tout ce que vous considérez autour de vous comme étant le monde a été créé par des gens pas plus intelligents que vous! Et vous pouvez le changer, vous pouvez l’influencer, vous pouvez bâtir vos propres choses que les autres pourront ensuite utiliser.

La minute où vous comprendrez que vous pouvez influencer le monde et que si vous le poussez un peu, quelque chose en naîtra de l’autre côté, que vous pouvez modifier, adapter… C’est probablement la chose la plus importante! De brasser cette notion erronée que le monde est là et que vous avez juste à vivre dedans au lieu de le prendre et de le changer, l’améliorer, y laisser votre marque. Une fois que vous saurez ça, vous ne serez plus jamais le même.

– Steve Jobs

Source : MATEUSZ M (http://www.mateuszm.com/)

Prêt, pas prêt ?

Conférenciers Québec, Formation, Motivation et Team Building - Formax - Prêt, pas prêt ?

Rebonjour !

Je sais que vous êtes impatients de savoir comment s’est passé ma fameuse course à Ottawa le week-end dernier !! Non, sérieusement, depuis le mois dernier, je me dis que l’édito de juin sera facile à composer, car je parlerais de la dont belle réalisation tant attendue de mon objectif! J’étais bien confiante! Eh bien, je dois avouer un peu honteusement que j’ai plus ou moins envie de vous en parler aujourd’hui. J’ai cherché d’autres sujets, mais on aurait dit qu’ils me ramenaient tous à ça, bien malgré moi.

La fameuse course a été difficile, très difficile… En savoir plus

On fait de la place au nouveau!

Conférenciers Québec, Formation, Motivation et Team Building - Formax - On fait de la place au nouveau!

C’est la tradition, au printemps, on fait le grand ménage, on fait de la place pour du nouveau. Ah le nouveau, ça sonne toujours si bien, si excitant, si parfait. Le nouveau, ça change du vieux, de la routine, de la poussière. Mais le nouveau, ça ne règle pas tout, tout de suite. Faut laisser le temps au nouveau de faire sa place, prendre sa forme et prendre son rythme.

Vous vous souvenez que je vous ai dit que je m’entraînais pour un 10km ce printemps ? Dans moins d’un mois maintenant et comme je me contentais de courir 5km semi-régulièrement depuis quelques années, je n’ai pas eu le choix d’augmenter la cadence dans les derniers mois, ce qui était l’objectif premier de cette course. J’en profite d’ailleurs pour saluer notre magnifique printemps, chaud et si exempt de pluie, de même que mes super chaussures, qui n’en portent pas du tout les traces. Traces qui, au fil des kilomètres et des intempéries, m’ont malheureusement forcées à les abandonner. Non sans un petit plaisir, je suis allée m’en magasiner des neuves qui allaient pallier aux faiblesses des anciennes ; plus de coussin ici, moins de largeur là, toujours aussi légères SVP. Je me voyais déjà franchir avec facilité les 10km du jour au lendemain.

Heureusement, j’ai décidé de la jouer intelligemment et de reprendre le rythme tranquillement avec ces nouvelles chaussures. Je vous avoue que c’est plate, quand depuis 3 mois tu vises courir plus vite et plus loin chaque fois, de te limiter soudainement à une cadence plus lente, et à des distances déjà acquises. Mais c’était essentiel. Chaque pas que je fais a un impact sur mon corps en entier et je ne peux juste pas prendre pour acquis que ces nouvelles chaussures allaient réagir pareil comme les anciennes. J’ai dû réhabituer mes pieds, mes chevilles, mes tibias, mes mollets, mes genoux, mes cuisses, à courir « différemment ». Ça fait donc 2 semaines qu’après chaque course je suis courbaturée à un endroit différent. Comme je le disais, le nouveau, ça ne règle pas tout, tout de suite. Faut laisser le temps au nouveau de faire sa place, prendre sa forme et prendre son rythme… pour mieux se remettre à courir.

Sur la route avec… Nic Dumesnil

Le conférencier, aventurier et CPA  Nic Dumesnil partage avec Guy Bourgeois ce qui l’anime à toujours aller plus haut.

LIRE AUSSI : Pourquoi grimper les montagnes, un article sur le même sujet qu’il a publié sur son blogue au mois de septembre dernier. Juste ici.

Pour relire son récit de son ascension de l’Everest pendant le tremblement de terre au Népal au printemps dernier, c’est par ici.

Sur la route avec… Bertrand Godin

Nouvelle chronique mensuelle, les capsules “Sur la route avec…” présenteront chaque mois un conférencier Formax interviewé par Guy Bourgeois, président de l’Agence.

Ce mois-ci, le pilote de course Bertrand Godin nous explique ce qui le motive dans la vie.

“Sur la route avec…” est un dérivé des populaires capsules “Sur la route” de Guy Bourgeois. Consultez les toutes ici : http://guybourgeois.com/category/peptak-sur-la-route/

Au coeur de l’action # Népal

Conférenciers Québec, Formation, Motivation et Team Building - Formax - Au coeur de l'action # Népal

Le mois dernier dans cet édito, je vous présentais notre petit dernier, Nic Dumesnil, 29 ans, qui partait alors à l’ascension de l’Everest. Je me rappelle avoir indiqué que Nic envisageait ce défi avec beaucoup de zénitude et que vous gagneriez à le découvrir… (édito en question juste ici)

J’étais alors LOIN de me douter de la tragique suite des événements. Le séisme qui frappa le Népal samedi matin dernier causa également plusieurs avalanches sur l’Everest, engloutissant sur son passage une partie du camp de base et encerclant d’autres groupes plus hauts en montagne. Nic faisait partie de l’un de ses groupes, à 2h de marche du camp de base. Heureusement, malgré la peur terrifiante qu’ils ont vécue, son groupe et lui s’en sortirent sains et saufs. C’est dimanche soir seulement, lorsqu’il appela sa famille, que nous apprenions avec certitude qu’il allait bien. Gros soupir de soulagement!

En ce qui me concerne, je me suis retrouvée à vivre la crise de près puisque, d’un côté, Nic a plusieurs amis en commun avec moi et nous étions tous très inquiets, et de l’autre, je me suis retrouvée à prendre en charge les relations de presse qui se sont imposées par elles-mêmes sous les demandes des médias et à coordonner le tout avec sa famille. J’ai donc eu la chance incroyable de m’entretenir avec lui régulièrement grâce au téléphone satellite et d’ainsi comprendre un peu mieux ce qu’il vivait. Quelle expérience!

Pour suivre son aventure avant, pendant et après séisme, c’est ici : www.facebook.com/pages/Nic-Dumesnil/

À très bientôt!

Crédit photo : Nic Dumesnil

En route vers l’Everest ! – Nic Dumesnil

Conférenciers Québec, Formation, Motivation et Team Building - Formax - En route vers l'Everest ! - Nic Dumesnil

Ce mois-ci, j’avais envie de vous parler d’un de nos petits derniers, parce que son parcours est tout simplement fou! Vous ne le connaissez peut-être pas encore… mais vous gagnerez à le découvrir avec nous.

Rencontré dans un petit café de Montréal il y a quelques semaines à peine, Nic, 29 ans, comptable agréé, beau garçon et voyageur invétéré (plus de 50 pays à son actif!) nous parle de son prochain objectif : le sommet de l’Everest!

Pas qu’un petit objectif me disais-je. Mais quel objectif fascinant!

Alors il est là, devant nous, calme, zen même, à nous raconter quelques-unes de ses aventures d’ascensions passées : une tentative de réanimation à 6,500m d’altitude, devoir retourner vers le camp de base alors que le sommet est à moins de 2 heures de marche, être pris dans un orage électrique sur un glacier… et à dresser un parallèle entre ces événements et notre quotidien à nous, simples mortels (!!), qui semble pourtant si naturel et vrai dans ses mots.

Au moment où vous lisez ces lignes, Nic est quelque part entre Katmandou (Népal) et le départ de son ascension.

1er objectif : le camp de base de l’Everest, prévu pour la mi-avril.

Alors qu’il cherchera de plus en plus son oxygène au cours des prochaines semaines, nous, nous aurons encore et encore le souffle coupé par ses magnifiques photos d’aventure! Toujours équipé de sa caméra, Nic a capturé tous ses derniers voyages avec un talent incroyable et un regard différent sur les cultures et les gens qu’il a rencontrés. Pour visiter 50 quelques pays en un seul endroit, c’est par ici et découvrir le monde un individu à la fois toujours dans l’objectif de Nic, c’est ici : http://onebigclan.com/

Vous trouverez également sur son site; son blogue, tenu à jour dès que possible, au fil des connections parfois rares.

Et nous, nous continuerons de vous tenir au courant.

Bonne journée à tous!

Pour en savoir plus sur les conférences de Nic, c’est ici!

365 jours, 365 nouvelles chances

Conférenciers Québec, Formation, Motivation et Team Building - Formax - 365 jours, 365 nouvelles chances

Déjà le début d’une nouvelle année. 365 jours sont devant vous pour faire de celle-ci, la meilleure année de votre vie, ou plutôt 358 jours. Eh oui! Le temps file déjà très vite et je ne sais pas pour vous, mais chez Formax, l’année commence en lion et nous sommes prêts!

Aux cours des prochaines semaines et des prochains mois, nous aurons le plaisir de vous partager nos nouveaux projets; nous en sommes même impatients.

Pour débuter, je peux d’ores et déjà vous annoncer la venue d’un nouveau conférencier dans notre Division Affaires : M. Claude Guévin, président du Groupe Lou-Tec. Pour ceux qui ont participé à notre premier Symposium Direction ventes, il y a deux ans, vous savez de qui je parle.

Vous voulez en savoir plus? Voici où trouver plus de détails et la description de ses 2 conférences : Fusion et acquisition, la clé du succès des leaders et Les leaders sont condamnés à l’excellence.

Bonne Année à tous !