Mieux se connaître!

Personnalité

Nous passons une part importante de notre vie à se questionner sur qui nous sommes. Pourquoi nous faisons ces choix, pourquoi nous agissons et réagissons de telle façon et bien d’autres questionnements encore. Depuis toujours, l’homme a travaillé à la recherche de lui-même bien avant de vouloir explorer les confins de l’espace. Le « connais-toi, toi même » de Socrate, ne date pas d’hier.

À ce sujet, j’ai récemment eu l’occasion de passer un test de personnalité. Vous me direz que ça vous est déjà arrivé vous aussi. D’emblée, je ne suis pas un fan de ce genre de tests car j’ai l’impression qu’on essaie d’entrer les gens dans une petite boîte en leur disant « tu es comme ci ou tu es comme ça ». Je suis plutôt d’avis que nous avons tous notre propre personnalité et que, même si on peut partager certains traits avec d’autres personnes, il y a autant de personnalités qu’il y a d’individus.

Bref! Poussé par mon fils qui m’a dit: « Vas-y P’pa, passe-le, tu vas aimer ça! », je me suis mis à la tâche de répondre aux 100 questions du fameux test.

Évidemment, c’est sur le web. Je l’ai même passé à partir de mon téléphone. J’ai répondu aux questions et à la fin, j’ai cliqué « terminé ». Une demi seconde plus tard, le résultat est sorti: « vous êtes un ….. » (je vais me garder une petite gène pour ne pas vous influencer). Et là, je commence à lire le descriptif de MA personnalité. Ça y explique les grandes lignes de ma personnalité: mes forces et mes faiblesses, en amour, en société et au travail, etc. C’est très complet.

Et vlan! J’avais l’impression d’être devant un miroir; c’était criant de vérité. J’ai compris pourquoi mon fils m’avais poussé à le passer. J’en ai découvert un peu plus sur moi-même et j’ai compris certaines de mes réactions. J’ai même pu me comparer avec d’autres personnalités connues qui ont la même personnalité que moi, semble-t-il. Bref, j’ai adoré et j’ai incité ma femme et mes deux autres enfants à passer le test.

Comme je le mentionnais d’entrée de jeu, se connaître, c’est le travail de toute une vie. On passe notre temps à se questionner sur le pourquoi du comment? Sur pourquoi je suis de même? Pourquoi j’ai agi comme ça? Pourquoi les gens pensent ça de moi? Etc. On en parle à nos amis autour d’un repas, on raconte nos émotions à nos proches, etc. Certains vont même chez le psy, toujours dans le but de mieux se connaître.

Bref, vous voulez sauvez un peu de temps dans vos réflexions sur QUI vous êtes? Je vous invite à passer le test. Vous allez vous découvrir et apprendre à mieux vous connaitre, à vous accepter et à vous aimer plus.

Tapez « 16 personnalities » dans Google. C’est le test Myers-Briggs, connu mondialement. Attendez-vous à être surpris!

Bon test!

Ça finit toujours par arriver!

pensées_800x400

L’avantage de vieillir, c’est qu’on a une plus grande perspective de comment la vie fonctionne avec nous. Lorsque je dis « ça finit toujours par arriver », je sous-entends que tout ce à quoi vous aspirez ou rêvez va toujours finir par se concrétiser, mais pas nécessairement quand vous le souhaitez ou de la manière dont vous l’anticipez.

Mais, en contrepartie, et parce que la vie est conséquente avec elle-même, les choses dont vous avez peur qui vous arrivent ou que vous redoutez finiront aussi par se concrétiser. De là, le fameux « je le savais que ça m’arriverait un jour ». Consciemment ou non, les personnes qui vivent ce qu’elles redoutaient l’ ont probablement attiré d’une certaine façon. En savoir plus

Le bonheur est dans le projet!

Le bonheur est dans les projets

Tout le monde cherche le bonheur. Vous, moi, votre voisin et tous ceux que vous connaissez. Toute notre vie est une quête vers le bonheur. D’ailleurs, tout le monde en parle. Il y a des livres sur le sujet, des conférences, des cours, des chansons, des religions, des weekends de ressourcement, des thérapies et j’en passe. Tous ceux qui l’ont trouvé tentent de nous convaincre que leur manière est la meilleure et qu’on devrait faire comme eux. La réalité, c’est qu’il n’y a pas de meilleures façons que d’autres d’y accéder et que toutes les recettes sont bonnes. L’important, c’est que ça marche. J’y apporte donc mon grain de sel.

Selon moi, le bonheur est dans le projet, ou encore dans LES projets. Qu’ils soient petits ou grands, vos projets vont vous injecter une dose, plus ou moins grande, de bonheur. Les projets ont ça de miraculeux, c’est qu’ils orientent nos pensées vers la réalisation de quelque chose. En savoir plus

Travaille, tabarnouche!

IMG Travaille

Excusez mon titre un peu « familié », mais dans la vraie vie, ici au Québec, entre nous, c’est comme ça qu’on se parle.

Au quotidien, il m’arrive d’être témoin de gens qui prétendent que les résultats qu’ils ont obtenus ne sont pas ceux qu’ils espéraient atteindre. Bien évidemment, ce n’est pas de leur faute, c’est parce que… Et là, les raisons citées sont aussi farfelues les unes que les autres.

J’en ai entendues de toutes sortes. Encore récemment, ce qui justifie le pourquoi de ma chronique sur ce sujet, un vendeur prétendait que si ses ventes avaient baissé, c’était parce que la compagnie concurrente fournissait à ses vendeurs des voitures plus haut de gamme que celles que SA compagnie lui fournissait. Je lu ai répondu: Laisse faire ton char et travaille tabarnouche!

Je ne mettrai pas la tête dans le sable, ça m’est déjà arrivé à moi aussi et je suis certain que ça vous est arrivé à vous aussi. Quelques fois, on devient des experts en excuses, mais selon moi, lorsqu’on n’atteint pas notre objectif, c’est parce qu’on n’a pas assez travaillé.

Alors, vous est-il déjà arrivé de citer certaines de ces excuses? Voici ma réponse!

  • Mes ventes ne sont pas aussi élevées que prévues parce que il y a un nouveau compétiteur qui est arrivé! … Travaille tabarnouche!
  • Je ne suis pas certain que mon projet va marcher! … Travaille tabarnouche!
  • Ça va dépendre des autres soumissions que mon client va recevoir!… Travaille tabarnouche!
  • Je me sens découragé ces temps-ci! … Travaille tabarnouche!
  • C’est plus « tough » depuis quelques années! … Travaille tabarnouche!
  • Les clients sont moins fidèles qu’avant! … Travaille tabarnouche!
  • J’ai peur de me faire dépasser par les jeunes! … Travaille tabarnouche!
  • Ce n’est plus comme avant! … Travaille tabarnouche!
  • Etc. etc. etc.

Ce sont les athlètes qui travaillent le plus qui gagnent le plus de médailles.

Ce sont les entrepreneurs qui travaillent le plus qui réussissent le plus en affaires.

Ce sont les étudiants qui travaillent le plus qui obtiennent les meilleures notes.

Ce sont les vendeurs qui travaillent le plus qui ont le plus de clients.

Ce sont les auteurs qui travaillent le plus qui écrivent les meilleurs livres.

Ce sont les chanteurs qui travaillent le plus qui ont les plus belles carrières.

Ce sont les travailleurs autonomes qui travaillent le plus qui réussissent le plus.

Vous pouvez utiliser toutes les excuses du monde, une vérité se confirmera toujours; derrière chaque succès,  il y a toujours beaucoup de travail.

Donc, arrête de te plaindre et va travailler!

Le secret de la vie selon Steve Jobs

Pour toutes ces personnes autour de nous; nos amis, notre famille, parfois même nous, qui doutent d’elles-mêmes ou doutent de l’avenir. Qui ont parfois peur, qui hésitent à se lancer ou qui pensent même qu’elles ne créent rien ou de valent rien… Il est important de se rappeler l’essence du message ici livré par Steve Jobs.

La vidéo a été repartagée hier sur Facebook et j’ai eu envie de vous la partager à mon tour.

Voici grosso modo ma traduction française :

Quand on grandit, on à tendance à se faire dire que le monde est comme il est et que votre vie consiste à vivre votre vie dans ce monde, en essayant de ne pas trop heurter les murs… essayer d’avoir une vie de famille agréable, avoir du plaisir, économiser un peu d’argent… C’est une vie plutôt limitée.

La vie peut être tellement plus large que ça!

Lorsque vous découvrez un fait tout simple… et c’est que tout ce que vous considérez autour de vous comme étant le monde a été créé par des gens pas plus intelligents que vous! Et vous pouvez le changer, vous pouvez l’influencer, vous pouvez bâtir vos propres choses que les autres pourront ensuite utiliser.

La minute où vous comprendrez que vous pouvez influencer le monde et que si vous le poussez un peu, quelque chose en naîtra de l’autre côté, que vous pouvez modifier, adapter… C’est probablement la chose la plus importante! De brasser cette notion erronée que le monde est là et que vous avez juste à vivre dedans au lieu de le prendre et de le changer, l’améliorer, y laisser votre marque. Une fois que vous saurez ça, vous ne serez plus jamais le même.

– Steve Jobs

Source : MATEUSZ M (http://www.mateuszm.com/)